Standard PDF Imprimer Envoyer
  
Dimanche, 18 Janvier 2009 20:54
Le Bearded Collie, race de travail doit être construit afin d'avoir une bonne démarche. Un Bearded ayant une mauvaise démarche est prédisposé à la fatigue musculaire et se brise au travail. Il doit être possible de déterminer presque tous les détails de la construction du chien en le regardant marcher, et particulièrement de profil. Un bon marcheur lève au minimum ses pieds du sol, couvrant le terrain de foulées longues et aisées, ses antérieurs loin devant et ses postérieurs allongés loin derrière, sans fatigue, équilibré et harmonieux. Les allures du Bearded sont un tel régal pour les yeux, son aisance et sa grâce naturelle devront orienter vos jugements, afin de conserver à notre race ce qui fait sa singularité et sa noblesse. Notre pensée première sera que dans l'état actuel de notre cheptel, il est probant que le type en tête est relativement bien fixé et qu'il convient d'être très vigilant sur la construction générale des sujets présentés, afin de nous préserver d'une possible déviation.

ASPECT GENERAL

Dans cette rubrique, le standard nous indique : " chien actif, sans poids superflu, plus long que haut dans la proportion de 5 sur 4, la longueur étant mesurée de la pointe du sternum à la pointe de la fesse. Les femelles peuvent être légèrement plus longues. Le Collie Barbu, quoique de construction solide, doit avoir beaucoup d'air sous lui et ne doit pas paraître trop lourd. L'expression éveillée, exprimant la curiosité, est un trait distinct de la race."
La tendance, montre qu'il existe des chiens de plus en plus "carré", mais les chiens les plus longs n'étant pas obligatoirement de meilleure construction, il convient de pénaliser les chiens trop court plutôt que de privilégier systématiquement les chiens les plus longs.

Caractère
"éveillé, vif, sûr de lui et actif"

Un chien mordant et agressif doit être éliminé, un chien amorphe n'étant pas représentatif du caractère de la race doit être pénalisé. Nous souhaitons qu'en situation d'exposition canine, il soit fait différence entre un chien réservé et peureux d'un chien mal éduqué voire inexpérimenté. Un sujet au tempérament trop gai ne doit pas être trop pénalisé, il s'agit de tenter de faire la différence entre un chien réservé avec l' inconnu, trait caractéristique de certaines races bergères et un chien peureux maladif qui, lui doit être fortement pénalisé.

Tête et Crâne
Comme nous l'avons dit plus haut, le type nous parait globalement fixé, néanmoins certaines régions méritent un examen approfondi; à cet effet un rappel du standard s'impose : " La tête est proportionnée à la taille du chien. Le crâne est large, plat et carré. La distance du stop à l'occiput est égal à la largeur prise entre les orifices des oreilles. Le museau est fort et sa longueur est égale à celle du crâne, du stop à l'occiput, l'impression générale étant celle d'un chien qui a de la force dans le museau et une bonne ampleur de la boîte crânienne. Le stop est modéré. La truffe est grande et carrée, généralement noire mais normalement en harmonie avec la couleur de la robe chez les bleus ou les marrons. La truffe et les lèvres sont unicolores, sans tâches, petites ou grandes, la pigmentation des lèvres et du bord des paupières correspond à la couleur de la truffe."
La tendance actuelle montre parfois des crânes étroits et/ou bombés, certains sujets présentent des chanfreins courts et des museaux plus ou moins pincés.
Il est donc souhaitable de retrouver un type de crâne défini par le standard, à savoir :
Il est important de privilégier les crânes larges, plats et carrés avec des chanfreins d'une longueur égale à celle du crâne, respectant un bon parallélisme du plan du crâne, ceci favorisant la présence d'un stop correct. Il est important de noter qu'à ce type de museau correspond une mâchoire forte avec une bonne implantation des incisives bien perpendiculaires au bras du maxillaire, ces mêmes incisives restant verticales sans aucune perte de contact. Le menton doit être marqué.
La truffe est forte, bien développée et carrée, sa surface doit être totalement pigmentée. On appréciera d'éventuelles traces de ladre en fonction de l'âge du sujet présenté, voire de choc éventuel pour confirmer ou ajourner le sujet présenté. Dans tous les cas, un manque de pigmentation de la truffe et des paupières doit être fortement pénaliser, voire éliminé.
Une pigmentation complète des muqueuses est souhaitable et recherchée, sa densité et son uniformité est un point fort et valorisant pour le sujet présenté.

Les Yeux
Les yeux sont grands, bien écartés, peu obliques. Non sans rappeler que la couleur des yeux doit être en rapport de la couleur de la robe, la tendance actuelle montre une présence non négligeable d'oeil trop clair. Il convient donc de noter et de privilégier les pigmentations les plus intenses tout en respectant les couleurs de base de la robe.

Les Oreilles
Vérifier la bonne longueur de celles-ci, soit à l'angle palpébrale interne des paupières, l'oreille doit être plate, ni papillotée, ni pliée.
Le standard nous donne les indications suivantes : " Les oreilles, de taille moyenne, sont tombantes. Quand le chien est attentif, les oreilles se relèvent à leur base au niveau du sommet du crâne mais non au-dessus, ce qui augmente la largeur apparente du crâne."
En présence d'un crâne bombé, la mise en éveil du chien relève l'attache de l'oreille et peut augmenter la largeur apparente du crâne.

Mâchoires
Un simple rappel du standard permet une bonne approche de cette région :
" Les dents sont grandes et blanches. Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires. Les incisives en tenaille sont tolérées mais non recherchées."
Une mauvaise conformation de la mâchoire est un point important de l'aspect de la tête. Elle conditionne souvent :
- Un museau pincé
- Un menton fuyant
- Une petite truffe
- Une arcade incisive arrondie, les dents ayant tendance à basculer vers l'extérieur
- Des canines inférieures qui, durant la croissance et du fait d'une mâchoire étroite, ont
tendance à se positionner dans le palais.

 

CONSTRUCTION
C'est certainement l'élément qui doit constituer le point primordial de l'appréciation du chien, tout en restant le point le plus délicat à apprécier. A partir du cheptel actuel, on constate quelques évolutions préjudiciables à la vocation première du Bearded collie.

Cou et Avant-main
Le standard donne les indications suivantes : " Le cou est de longueur modérée, musclé et légèrement galbé. Les épaules sont bien inclinées vers l'arrière. Les membres antérieurs sont droits et verticaux. Ils ont une bonne ossature et sont couverts, de toute part, d'un poil hirsute. Les canons métacarpiens sont souples mais sans être affaissés."
Bien que le standard soit peu détaillé, la bonne conformation de l'avant-main doit être appréciée avec soin et les mauvaises constructions fortement pénalisées. Chez certains sujets, les épaules présentent un angle scapulo-huméral trop ouvert, donc une épaule peu inclinée, favorisant un port de tête élevé, voire élégant, mais non recherché et peut être une des causes de ligne de dos montante; en extension, la patte est levée haut, elle manque de force et prédispose le chien à la fatigue. De bons métacarpes sont inclinés vers l'avant, favorisant une bonne flexibilité. Une faiblesse de cette région entraîne des pieds écrasés ou affaissés qu'il convient de pénaliser, Le chien a alors tendance à "coller" au terrain.

 

 

Corps
La poitrine doit présenter une hauteur atteignant au minimum le coude, le vide sous sternal doit être proche de la hauteur de poitrine. Elle se définit par une bonne largeur du dessus, prolongée par des côtes bien cintrées, ni plates, ni en tonneau, favorisant un volume suffisant et une bonne ouverture de l'ars. Les coudes doivent rester au contact et les aplombs sont verticaux. La construction de la cage thoracique permet le mouvement particulier du Bearded.
On rappellera que la longueur du chien est de 5 sur 4 et que cette longueur doit provenir de la profondeur de la poitrine. Lorsque le rein est long, le chien à tendance à "plonger" en marchant, alors que quand le rein est court (associé à un dos court) le chien aura tendance à "rouler". Le dos est horizontal, ce que l'on favorisera, la croupe et l'attache de queue continue sans heurt la ligne du dessus, on pénalisera les croupes fuyantes et avalées. Le bassin présente une angulation d'environ 30° par rapport à l'horizontale. Un fouet gai, porté au dessus de la ligne de dos est déclassable, on n'éliminera que les queues enroulées sur le dos. Le port du fouet entre les postérieurs aux allures n'est pas représentatif de la race.
On vérifiera l'aplomb du jarret avec la pointe de la fesse et sa verticalité, en recherchant une attitude naturelle et en ne privilégiant pas les excès de présentation.
Une bonne construction permet de bons aplombs et l'ensemble détermine un bon mouvement, souple, uni et régulier en favorisant une bonne amplitude et une bonne couverture de terrain. Il est courant d'entendre que le Bearded marche "sur une seule ligne" cette singularité montre que les antérieurs comme les postérieurs convergent sur une médiane, les pieds traçant une ligne. Il peut ainsi marcher sur un sentier étroit sans affaiblir son mouvement.
B. Harcourt-Brown, éleveuse anglaise de renom, nous a livré ses impressions sur l'harmonie d'une bonne construction : " Vous pouvez avoir un avant bien droit mais équilibré sur un chien court avec l'arrière bien droit, ainsi est-il équilibré d'un bout à l'autre, il marchera correctement, sinon avec peu d'envergure et d'amplitude. Mais donnez à ce chien un arrière-train communément appelé " bien construit " : il va marcher en crabe, aller l'amble ou sautiller, il peut tendre de l'arrière ou piétiner de l'avant, tout cela pour compenser en mouvement la mauvaise conduite de l'arrière. Donnez à ce chien un avant bien angulé et un arrière vertical, et il marchera convenablement : mais il manquera de traction arrière et sera forcé de travailler en contrainte pour maintenir la propulsion normale d'un chien bien équilibré".
La musculature de l'ensemble doit être forte et doit permettre de supposer une bonne endurance du sujet au travail. Celle-ci est supportée par une ossature solide et substantielle, on pénalisera les ossatures légères et les excès de poids

 

Robe
Rappelons le standard : " Gris ardoise, fauve tirant sur le rouge, noir, bleu, tous les tons de gris, marron et sable, avec ou sans marques blanches. En cas de marques blanches, elles apparaissent sur le chanfrein, en liste en tête, à l'extrémité de la queue, sur le poitrail, aux membres et aux pieds. En cas de collier blanc, les racines des poils blancs ne doivent pas s'étendre derrière les épaules. Le blanc ne doit pas apparaître sur la face externe des membres postérieurs. De légères taches feu sont admises sur les sourcils, à l'intérieur des oreilles, sur les joues, sous la queue à sa naissance, et sur les membres, à la jonction du blanc et de la couleur principale de la robe."

" Le blanc ne doit apparaître au-dessus des jarrets, sur la face externe des membres postérieurs. En cas de collier blanc, les racines des poils blancs ne doivent pas s'étendre derrière les épaules ".

 

" En tête, les marques blanches n'apparaissent que sur le chanfrein, ou en liste. Le standard anglais note : " as a blaze on skull ". Comme une flamme sur le crâne. Raymond TRIQUET dans son dictionnaire nous explique : " Flamme, se dit d'une bande blanche étroite, effilée. Cette précision exclue toutes marques blanches aux yeux et aux oreilles.
Fourrure
On rappellera que le poil de couverture doit être sec et qu'un excès de poils et de toilettage peuvent masquer certaines imperfections. Sans chercher de polémiques sur le côté esthétique d'une fourrure abondante, il convient de toujours privilégier la construction du sujet avant de s'intéresser à la longueur de ses poils sans oublier qu'ils doivent être suffisants.

Nous conclurons en signalant que les écarts de taille ont tendance à augmenter et qu'il convient de rester vigilant sur le respect du standard.

Un petit mot à votre attention concernant le rôle d'éducateur du juge, patience et compréhension envers les exposants inexpérimentés, car ils ont besoin de votre expérience et sont pour certains les cynophiles de demain.

texte extrait du site officiel du Bearded Collie

Port de fouet:


Allures:

 haut

Mis à jour ( Dimanche, 18 Janvier 2009 21:04 )
 

newsletter B.I.S

Shows results News Recevoir du HTML?

Carte itinéraire

Tracez votre itinéraire expos...

Addresse

Localité

Code Postal

Pays

Sondages

Are you interested in an english version of the website?
 
diamond1.JPG

Partenaires

beardies portal show results web site GERTIE show results web site Irena Fransson FORUM best in show web site show results VRIENDEN Votre publicité ici
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1
mod_vvisit_counterHier3
mod_vvisit_counterCette semaine5
mod_vvisit_counterCe mois10
mod_vvisit_counterTous22071